Traduction au Maroc :du document administratif au contenu digital

Entre un passé sombre et un avenir qui semble prometteur tel est le diagnostic du marché de la traduction au Maroc
theimran.com


Depuis des lustres, le terme traduction au Maroc renvoyait inéluctablement à la traduction des papiers officiels (extraits, actes de mariage, documents consulaires…), petits bureaux éparpillés sur le territoire du royaume.

A l'époque actuelle, le besoin devient de plus en plus pressant avec l'évolution du commerce électronique et l’échange international, le contenu traduit s'enrichit de plus en plus de nouveaux termes qui ont fait leur apparition dans nos dictionnaires, pour ces raisons et d’autres encore, la traduction au Maroc n'est plus une option mais bien un impératif.

Certes, le nombre d’agences de traduction au Maroc est en augmentation incessante, cependant, nous sommes assurément loin de parler de certaines spécialités qui restent encore méconnues sur le marché marocain telles que la traduction de kits de développement logiciel.

Un marché qui reste encore fragile, en comparaison avec son homologue Français, Anglais ou même Américain. Entre petites agences – à compter au bout des doigts – et traducteurs qui se targuent de leurs carrières teintées d'amateurisme sont donc les traits généraux d'une industrie sur laquelle sera fondé notre confort linguistique.

Laisser un commentaire